Poésie

Folie. Folie que de vouloir raconter.

À travers une exploration du langage, un personnage tente coûte que coûte de nous raconter son monde. Un monde bancal, où la mort rode à chaque coin de porte. Un monde où il n’est plus que l’ombre de lui-même. Là où chaque parole pèse, là où il faut compter ses mots. Le discours, tantôt lucide, tantôt délirant, d’un personnage à la dérive nous amène aux frontières du langage.

« Il est un pays où l’oubli où pèse l’oubli » S.Beckett, Poèmes

D’après les poèmes de Samuel Beckett. Conception, fabrication, interprétation : Marion Vedrenne. Aide à la mise en scène, Collaboration artistique : Christian Remer. Conception du castelet : Sylvette Vedrenne. Lumières :  Romain Le Gall

Conçu pour la soirée Brèves en gaine (Again festival), Théâtre aux Mains Nues, le 28 octobre 2014.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Laisser un commentaire