Erwin Motor Devotion

2011/2012 : Projet collectif sous la direction d’Eloi Recoing. Texte  : Erwin Motor Devotion de Magali Mougel.

 

J’assiste. Je traduis en notes, en images, en objets ce que je vois sur le plateau et ce que je ressens du texte. La violence indirecte du texte m’inspire des formes entre l’humain et le non humain, des caractères déformés : corps trop grands pour une tête minuscule, corps dénué de toutes formes, corps désespérément plat. Tête au visage marqué par tantôt la colère, tantôt le vice.  Tête sans oreilles, sans cheveux. Il ne s’agit pas de copier l’humain, mais de montrer ce qui s’apparente à un être étrange, hors de tout, aux paroles et aux gestes humains.

 

Laisser un commentaire